Accueil » Histoire et culture régionale, Patrimoine

Musée du sel – Porte de France à Marsal (57)

Ecrit par 25 janvier 2011 4 commentaires

L’entrée dans le village de Marsal en venant de Nancy se fait par l’imposante Porte de France, vestige des fortifications de Vauban, dont il ne reste plus autour du village que tas de terre, de cailloux et de débris de tuiles.

Marsal : Porte de France - extérieur

Marsal : Porte de France - passage

Depuis 1973, le monument abrite le musée départemental du sel qui retrace non seulement l’étonnante histoire de la localité mais surtout l’histoire de l’exploitation du sel, « l’or blanc », depuis les temps les plus reculés de notre histoire.

Ouverture du mardi au dimanche, de 9h 30 à 12h et de 13h 30 à 18h.

Tarifs : 4 €, 2 €  

Marsal : Porte de France - intérieur

Renseignements et réservations : 03 87 35 01 50

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

4 commentaires »

  • Anthony Koenig écrit :

    J’adore le village, son site naturel, sa collégiale et bien sûr cette magnifique porte classique, c’est très beau, à faire absolument! Dommage qu’il ne se lance pas dans une démarche de label « Plus beaux villages de France »…

  • François écrit :

    Effectivement, musée très intéressant, tout comme la ville qui en plus de cette magnifique porte possède de beaux vestiges de fortifications Vauban et un beau patrimoine urbain…

  • MamLéa (auteur du billet) écrit :

    Hélas : beaucoup de maisons y sont en ruines. Pourtant, il y a là un riche passé.
    Bonne nouvelle : la toiture de l’église est en cours de réfection. La dernière fois que j’y suis allée, il pleuvait : c’était une vraie passoire !
    La campagne autour avec ses mares salées au voisinage de la seille est très jolie.

  • Jérôme écrit :

    Un point intéressant, depuis décembre, le Musée expose le coutumier de Marsal. Vieux de 330 ans, cet ouvrage est un recueil de droit local et d’us et coutumes du village sous l’Ancien Régime. Une sorte de Code civil avant l’heure à découvrir !

    Enfin, effectivement MamLéa, des travaux sur l’ancienne collégiale édifiée au XIème siècle (Eglise Saint-Léger) ont commencé. Coût total des travaux : 1 million d’euros.
    90 % du financement de ces travaux est assuré (DRAC, Département de la Moselle).
    Outre l’emprunt, la petite commune compte sur le mécénat d’entreprises et les dons de particuliers afin de boucler le financement.

Laissez votre commentaire !

» Ajoutez votre photo à côté de votre commentaire! Pour enregistrer votre "avatar", cliquez ici.