Accueil » Arts et culture, Balades en famille, Histoire et culture régionale, Patrimoine

Festival d’Art et Renaissance à Marville

Ecrit par 2 juin 2011 3 commentaires

ambianceJ’ai toujours été fascinée par l’idée de pouvoir remonter dans le temps mais, évidemment, à moins de révolutionner les lois de la nature ou de la « physique quantique », cet exploit relève de la « mission impossible », et bien sur du fantasme. Alors à défaut de voir le rêve se réaliser un jour (nul n’est tenu à l’impossible), rien n’empêche d’admirer le travail de reconstitution du Festival de Marville par une troupe parfaitement au fait des us et coutumes de ces temps reculés.

Alors, ni une ni deux, me voilà ce dimanche dans ce petit village meusien pour admirer de « preux chevaliers » se mesurer les uns aux autres pour le plus grand plaisir des « damoiseaux » et évidemment des « gentes damoiselles » (oups, je me laisse emporter là, c’est le fantasme de la princesse dans son chateau qui resurgit et qui fait je ne sais quoi…). Revenons à nos moutons et aux animations du jour.

 Eglise de Marvilleéchoppe Une maison à Marville

Elles étaient, ma foi, très bien faites. Sous un soleil radieux, on pouvait contempler un véritable campement médiéval, mais aussi un marché placé le long des demeures d’époque renaissance. Elles évoquent cette lointaine époque où le village appartenait à « l’ Empire où le soleil ne se couche jamais ». Quant à l’ambiance sonore, ménestrels et autres troubadours étaient en parfaite adéquation avec l’atmosphère du lieu, du temps, à la fois très festifs et entrainants…

Que de couleurs...

S’il y en avait pour toute les bourses, il y en avait aussi pour l’intellect. Protégés par de lourdes tentures, des animateurs partageaient des savoirs et techniques ancestraux. Apprendre que les « peintures » de cette époque étaient réalisées à base de jaune d’œuf mélangé à des minéraux et végétaux en poudre, c’est intéressant. Mais contempler une œuvre réalisée de cette façon, c’est bluffant!

Si vous n’avez pas pu vous y rendre, voici quelques morceaux choisis du tournoi…

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

3 commentaires »

  • minido écrit :

    Peut-on encore admirer cette oeuvre faîte à base de jaune d’oeuf, minéraux et végétaux en poudre ? où ?
    Ton article me fait regretter de ne pas y avoir été …
    N’aurais tu pas quelques photos de damoiseaux et damoiselles à nous faire partager ? la vidéo étant axée sur les cavaliers.
    Merci de nous faire partager une époque révolue

  • Estelle (auteur du billet) écrit :

    Vous devriez retrouver un stand dédié à la peinture à l’œuf au festival médiéval de Rodemack, fin juin. Comme cette thématique vous intéresse, il y a aussi de nombreux sites qui traitent de la peinture à « tempera » (à l’œuf), le plus complet étant « eggtempera.free.fr/fr ».
    Pour les photos de « damoiseaux et damoiselles », j’avoue avoir « raté » le coche. J’ai considéré que tous les spectateurs étaient des « damoiseaux et damoiselles » puisque nous étions tous retourné au temps de la chevalerie. Et ensuite mon petit « téléphone multi-usages » a manqué d’énergie… pas de chance, il y avait encore tant à enregistrer!

  • minido écrit :

    Merci Estelle pour ces renseignements et à bientôt pour un autre article.

Laissez votre commentaire !

» Ajoutez votre photo à côté de votre commentaire! Pour enregistrer votre "avatar", cliquez ici.