Accueil » Patrimoine

Une croix de Lorraine sur…

Ecrit par 6 mars 2012 25 commentaires

La croix de Lorraine ci-dessous est placée sur un édifice religieux de notre belle région. Pour cette « devinette », il faut juste trouver sur quel édifice elle est placée, sur quelle chapelle plus exactement.

Ouvrez l’œil… c’est trop facile !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

25 commentaires »

  • François écrit :

    Je connais ce lieu et même le nom de la chapelle, je pense même connaître l’explication de la présence presque incongrue de cette Croix de Lorraine à cet endroit !
    Mais je cède mon tour en attendant ;-)

  • andré (auteur du billet) écrit :

    Merci François….
    Je n’ai pas perso d’explication de la présence de cette croix à cet endroit, même si je pense en avoir une petite idée. Tu pourras dire :-)

  • claude écrit :

    ne serait-ce pas à la chapelle des cordeliers?

  • andré (auteur du billet) écrit :

    Claude,
    Ce n’est pas la chapelle des cordeliers !

  • andré (auteur du billet) écrit :

    Pas d’autres proposition ?
    Je suis peut-être trop « méchant » en posant de cette manière cette devinette. Je vous ai orienté certainement vers un petit édifice alors qu’il n’est pas si petit que ça !
    Qui va trouver !

  • MamLéa écrit :

    Dans le 54 ? Le 55 ?

  • andré (auteur du billet) écrit :

    MamLéa,
    Cette croix de Lorraine n’est pas située sur une « chapelle » de Meurthe & Moselle, ni de Meuse :-)
    Merci pour la participation

  • MamLéa écrit :

    Il reste Vosges ou Moselle ?
    Chapelle en ville ou d’un château ?

  • jean claude écrit :

    André nous croit inactifs, mais non
    on n’en peux plus !!!!
    on rame !!!
    on prend café sur café pour tenir
    on n’a plus de vie!
    il y a un loup, je vous dis
    Et d’abord pourquoi ces guillemets au mot chapelle? chapelle ou pas chapelle?

    courage donc, il en faut, j’vous dis!

  • jean claude écrit :

    peut-on dire que cette croix est fleurdelisée ? un roi est passé par là?
    et en fer, le ferronnier est connu? ça aiderait de le connaître?
    et ces vitraux apparemment peu remarquables derrière? vitraux d’origine ? un maître vitrier connu ou non?

    je retourne à mon café

  • andré (auteur du billet) écrit :

    Jean-Claude,

    Il faut y croire même si c’est sacrement dur.
    Plusieurs souverains sont passés dans cet édifice.
    Un loup… et même bien d’autres « animaux » de la mythologie religieuse sont sur cette bâtisse. La chapelle est une partie d’un édifice plus important.

    :-)

  • jean claude écrit :

    Saint Etienne de Metz et l’une de ses chapelles ?
    au hasard évidemment, soyons honnêtes !

  • andré (auteur du billet) écrit :

    Jean-Claude,
    Tu bois du café… et cela donne une partie de la réponse. :-)
    C’est bien sur la cathédrale Saint-Étienne de Metz qu’est placée cette croix de Lorraine. Tu n’as pas le nom de la chapelle, il y a donc encore quelque chose à trouver !

  • jean claude écrit :

    chapelle du Saint-Sacrement ou bien chapelle des Evêques, ça ne s’invente pas et j’attends avec impatience les explications de cette croix par André et François

    merci pour cette belle énigme

  • vava88 écrit :

    Bravo Jean-Claude.
    J’ai lamentablement séché !

  • jean claude écrit :

    @ Vava88

    j’attends, comme vous, la réponse …..je n’en suis qu’à 2 propositions
    alors attendons pour le bravo!

    merci quand même
    cordialement

  • andré (auteur du billet) écrit :

    Bravo Jean-Claude,

    C’est bien sur la chapelle du Saint Sacrement de la cathédrale de Metz qu’est placée cette croix de Lorraine. La photo est prise depuis l’entrée de la mairie. La chapelle a été endommagé lors d’un bombardement pendant la seconde guerre mondiale. Les vitraux de Jacques Villon, installés dans les années 1950, donne une luminosité particulière à cette chapelle.

    Je vais laisser François donner le pourquoi de la croix de Lorraine sur cet édifice :-)

  • jean claude écrit :

    j’ai longtemps douté car l’image fournie par Google Street ne laisse pas voir facilement la croix en question
    …mais par contre l’architecture en fond avec les vitraux ressemblait fort à la photo.

    cette croix ne serait-elle pas en relation avec la présence de cafés à cet endroit, au pied de la cathédrale, jusqu’à la fin du 19ème en gros ? une fronde en quelque sorte par rapport à la religion.

    Attendons les explications de François

  • François écrit :

    De la pierre de Jaumont, une chapelle, c’est effectivement la chapelle des Évêques de la cathédrale de Metz.
    Je présume cette croix du XVII° ou même antérieure.
    Je rebondis donc sur l’énigme d’André : il est étrange de trouver une Croix de Lorraine, là où l’évêché de Metz, occupé par les Français depuis le XVI°, n’avait a priori aucune raison de se revendiquer du Duché… pourquoi donc cette évocation bien voulue ?
    J’ai bien une hypothèse, mais je présume que vous avez également des idées… tout comme André ;-)

  • andré (auteur du billet) écrit :

    François,
    Il est bien possible que la l’installation cette croix de Lorraine sur la chapelle du SAINT SACREMENT :-)))) .. soit à l’initiative d’une personne qui soutenait les « Lorrains » mais… Dans cette période les débats étaient aussi très vifs dans les églises de Metz entre les tenants du Saint-Empire et les tenants de la papauté,…
    Un mystère, un peu…

  • François écrit :

    (la chapelle du Saint-Sacrement et celle des Évêques sont en fait la même, il serait intéressant de connaître la période de ce changement de nom – vers 1552 ? nouvelle énigme).
    Donc je reste donc sur le nom de Chapelle des Évêques puisqu’elle est la base de mon hypothèse : de 1484 à 1607 ce sont succédés 9 évêques sont 7 étaient issus de la famille de Lorraine (certains furent même Cardinaux de Lorraine), ce qui pourrait justifier de la présence d’une croix de Lorraine, symbole des Lorrains ducaux. La cathédrale était en effet en lieu très rattaché à la Lorraine par son histoire (d’où la présence des beaux vitraux de Valentin Bousch des les baies hautes du chœur qui représentent le cardinal Jean de Lorraine ou encore le Duc Antoine de Lorraine et Renée de Bourbon, son épouse)

  • jean claude écrit :

    Cette croix de Lorraine sur l’ancienne chapelle des évêques devenu au 17ème siècle chapelle du Saint-Sacrement, ne symbolise- t- elle pas la tutelle des Ducs de Lorraine sur l’église (sur le chapitre de chanoines) jusqu’en 1607 (date de la mort de Charles de Lorraine, fils de Charles III, qui fut cardinal et évêque de Metz.
    A partir de cette date, le pouvoir ducal céda sa place à la cour de France.

    on attend, en vain, l’hypothèse de François …

  • jean claude écrit :

    désolé François, votre dernier message ne m’était pas accessible avant que je n’écrive le mien

    nous sommes donc d’accord sur la prépondérance de la cour ducale sur le chapitre jusqu’en 1607.

    Pour ce qui est du changement de nom de la chapelle, la date est 1617 (d’après mes lectures).

    D’accord aussi sur les nombreux symboles relatifs aux Ducs dans la cathédrale (vitraux, blasons,…)

    bien cordialement

  • jean claude écrit :

    Rien de plus sur la croix mais sur la chapelle des évêques ….et du Saint-Sacrement:

    « On voit dans une chapelle qu’on nomme Chapelle des Evêques, en M Cathédrale de Metz, parce que plusieurs évoques y sont inhumés, «t qu’elle a été bâtie par Adhémar, évêque de Metz, vers l’an 1350; on voit, dit-je, dans cette chapelle, proche un confessionnal, une épitaphe latine qui marque que le sieur Annibal Guillaume, chanoine et écolâtre de cette Cathédrale , fonda en 1610 la messe du Saint-Sacrement que le çhanoine hebdomadaire y dit tous les jeudis de l’année, chantée par les musiciens et a laquelle assistent tous les chanoines de la Cathédrale. Que pour cela, Annibal a laissé par son testament à cette église la somme de douze mille francs messins, avec la troisième partie des biens qui lui ont resté après sa mort arrivée en 1612. Il y est dit encore que ce bienfaiteur en son virant a fait bâtir à ses propres frais, pour la demeure de quelques vicaires ou chapelains, les maisons qui sont proches la Cathédrale, et qu’enfin il avait fait faire le chapitre. Ladite chapelle a été aussi appelée, depuis cette fondation, Chapelle du Saint-Sacrement. «

    Histoire et description pittoresque de la cathédrale de Metz, 1840 et 1842 (second volume)
    Emile Auguste Bégin page 153 (second volume)

    ****************************
    « L’écolâtre Annibal Willemy (Guillaume) ayant opéré quelques changements et fait une fondation dans la chapelle des Évêques, elle prit, à dater de cette époque (1617), la dénomination de chapelle du Saint-Sacrement*. La chapelle de Saint-Nicolas, qui servait de pendant à celle de la Vierge, fut entièrement reconstruite par les soins de Nicolas Simon ». Le pape Grégoire XV en fit un autel privilégié. On y obtenait des indulgences pour les âmes du purgatoire
    * « En la chapelle des Evêques en la grande église, le S.r Annibal Willemy, escolastre d’ycelle église et chanoine, a fondé en l’honneur du tresauguste S.’-Sacrement de l’autel une messe hautte tous les jeudy de l’an a perpétuité; et y aconfrairie avec pardons, et la 1ère messe fut célébrée le 5 de janvier 1617. »

    Emile Auguste Bégin page 23 (second volume)

    Le lien : ********************************

    http://books.google.fr/books?id=FLcTAAAAQAAJ&pg=RA1-PA23&lpg=RA1-PA23&dq=%22chapelle+des+%C3%A9v%C3%AAques%22+metz+1617&source=bl&ots=mqf7kO9LqI&sig=5_HE4qHiHkckOBQAHCCZv1za-CQ&hl=fr&sa=X&ei=o-hmT7KdD6HN0QXymsmZCA&ved=0CCEQ6AEwAA#v=onepage&q=%22chapelle%20des%20%C3%A9v%C3%AAques%22%20metz%201617&f=false

  • andré (auteur du billet) écrit :

    Merci Jean-Claude pour le partage de toutes ces informations historiques !

Laissez votre commentaire !

» Ajoutez votre photo à côté de votre commentaire! Pour enregistrer votre "avatar", cliquez ici.