Accueil » Balades en famille, En plein air, Histoire et culture régionale, Insolite, Patrimoine

Première énigme – Renaissance en Lorraine

Ecrit par 6 février 2013 5 commentaires

2013 est l’année Renaissance en Lorraine et pas uniquement dans le Grand Nancy,
je vous proposerai donc, tout au cours de l’année, de découvrir des lieux Renaissance, connus ou méconnus à travers quelques photographies.

Alors pour commencer, pouvez-vous me dire  où se situe cette niche, annonçant déjà la première Renaissance Lorraine ?
Style hybride, comme pour la porterie du palais Ducal de Nancy, entre architecture  flamboyante et décor Renaissance…

Réponse et explication ci-dessous

Comme l’a promptement indiqué Armand, il s’agit d’une niche de façade qui se trouve rue Victor-Hugo à Pont-à-Mousson !

Souvent délaissée à tord par les touristes, la ville, bâtie de part et d’autre de la Moselle, conserve cependant un très beau patrimoine bâti, notamment de la Renaissance. En effet, la création de l’Université de Pont-à-Mousson, ancêtre de l’Université de Lorraine, a induit la construction de nombreux édifices Renaissance ayant hébergé les différentes facultés. Les Jésuites y ont ainsi laissé leur plus impressionnant patrimoine civil en Lorraine.

Une visite s’impose donc pour découvrir ce patrimoine à proximité des élégantes arcades de la  place Duroc tout en découvrant les richesses de ses églises ainsi que de son abbaye.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

5 commentaires »

  • ARMAND écrit :

    rue Victor Hugo à Pont-à-Mousson ???

  • Jérôme écrit :

    Ça me fait penser à Toul…

  • François (auteur du billet) écrit :

    Bravo Armand, le lieu fut identifié très rapidement ! je ne pensais pas que ça serait si facile. Si quelqu’un connait l’histoire de cet édifice, je suis preneur.
    Pont-à-Mousson est effectivement un lieu important de la Renaissance en Lorraine, d’une part par la création de la première université de Lorraine et d’autre part par le nombre important de bâtiments Renaissance ayant abrité les différentes facultés.

  • jean claude écrit :

    Chapeau Armand ! Félicitations

    Un petit bout d’hypothèse :

    Nous sommes au (23 ?) rue Victor Hugo, ancienne Grande rue Notre-Dame et cette niche avec une Vierge est peut-être une relation avec une chapelle Notre-Dame de l’église de la Commanderie de Saint Antoine. Il est dit en 1663, bien après la date de création de cette commanderie et de cette chapelle, qu’en vertu d’un traité entre le supérieur de la Commanderie de Saint-Antoine et les confrères de la confrérie des Pénitents (la rue des Pénitents est voisine d’ailleurs de la maison avec la sculpture), il fut convenu que la chapelle Notre-Dame serait annexée à cette confrérie et que ses membres pourraient y faire toutes leurs dévotions.

    La maison de l’énigme avec sa Vierge est-elle à l’emplacement de cette ancienne chapelle ?

  • François (auteur du billet) écrit :

    Merci Jean-Claude de ces précisions, j’imaginais qu’il s’agissait d’un vestige d’une chapelle ou église mais sans en connaître l’histoire pour autant… à découvrir donc… (effectivement c’est au numéro 23 de la rue)

Laissez votre commentaire !

» Ajoutez votre photo à côté de votre commentaire! Pour enregistrer votre "avatar", cliquez ici.