Accueil » Agenda, Balades en famille, Patrimoine

Direction : Sierck les Bains

Ecrit par 31 juillet 2013 5 commentaires

C’est par hasard que j’ai décidé lundi dernier d’aller à Sierck les Bains. Des amis – ils se reconnaitront – s’étonnaient que je ne connaisse pas. Comment ? une  Lorraine pure souche qui n’était jamais allée visiter ce château des Ducs de Lorraine ?? Une honte ;-)

Bon, toute honte bue, me voilà ce lundi un peu gris en goguette dans le grand Nord mosellan.

Et là… coup de foudre. Mes amis avaient raison !!

En fait, j’étais déjà passée par Sierck une année où j’avais « fait » la vallée de la Moselle de sa source (qui se trouve du côté de Bussang) à son confluent avec le Rhin à Coblence… dois-je avouer que ce qui m’intéressait à l’époque (2006) était surtout les Riesling allemands, et en particulier le Bernkasteler Doktor.. un grand cru vraiment sortant de l’ordinaire… Donc, pas de visite de châteaux lorrains, uniquement une vue sur le vignoble, dans cette région aux confins de Trois Frontières, entre Allemagne, Luxembourg et France. On oublie que c’est ici que se trouve une petite bourgade dont on entend souvent parler… Schengen (au Luxembourg).

Bref, cette semaine, entre deux envols de montgolfières à Chambley (au Lorraine Mondial Air Ballon, avec cette année plus de 370 montgolfières, un spectacle à couper le souffle), me voici désireuse de faire visiter à une amie d’autres merveilles que celles du Sud Lorraine. D’où la direction de Sierck. Et de Rodemarck dont je vous reparlerai une autre fois.

Sierck, son château fort médiéval défendant l’entrée en Lorraine sur une boucle de la Moselle.

Pff… les châteaux forts allemands n’ont qu’à bien se tenir ! Ici, une équipe de passionnés (qui gère le site appartenant à la ville) anime à merveille les lieux. La visite est libre, le parcours bien fléché, les commentaires très explicites.

A ne pas manquer… la salle des tortures, bien sûr !

http://picasion.com/i/1VUjr/

Mais le plus impressionnant est sans doute la vue imprenable sur la vallée de la Moselle. Enfants et parents s’imaginent bien facilement dans la peau des guetteurs, des soldats assiégés, d’une population réfugiée en hauteur… bref, on replonge rapidement au Moyen Age. Et quoi de mieux qu’une fête médiévale pour s’y croire ?

Alors, RV le week end du 24 & 25 août… pour ma part, je serai aux fêtes de la mirabelle  à Metz !

 

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

5 commentaires »

  • fan écrit :

    merci pour cette magnifique idée de tourisme. Il est vrai qu l’on visite plus la région où l’on passe ses vacances que la nôtre qui est si jolie.
    Je retiens donc cette destination .

  • anne-marie écrit :

    je suis tout à fait d’accord; les Lorrains n’aprécient pas assez leur région comme le font les bretons où les basques et autres par exemple . je suis déjà allée à la fête médiévale de Sierck et je m’étais régalée avec un bon jambon à la broche;. les Lorrains visitez un peu plus votre région , elle vaut le coup.

  • Sophie Metz écrit :

    Où vous installerez-vous Marie ?? j’espère que je serai assez en forme pour participer ….

  • Marie (auteur du billet) écrit :

    @Sophie : je serai place de la République le dimanche uniquement, je ne sais pas encore à quel emplacement, mais c’est le marché de terroir.
    J’y serai avec des produits de mes deux magasins, alimentaires et non alimentaires !

  • Jean-Pierre Snyers écrit :

    Le mystérieux visage de Sierck-les-Bains

    Décidément, il continue à faire parler de lui. Qui ? Quoi ? Le mystérieux visage du Christ de Sierck-les-Bains. Encore hier, sur internet, je suis tombé sur un article de « France bleu » datant du 7 août dernier. Sous le titre : « Une découverte toujours inexpliquée », on lit : « Ce qui est surprenant, mystérieux, c’est que le visage du Christ n’a pas disparu. Ni les aléas climatiques, ni l’usure n’ont altéré cette image apparue il y a 28 ans sur ce mur défraîchi du centre ville ». Pour ne rien vous cacher, je suis allé trois fois dans cette localité située à un jet de pierre des frontières allemandes et luxembourgeoises (aujourd’hui surnommée le « Lourdes » de la Moselle). J’y ai rencontré Paul Huther, premier témoin de cette étrange phénomène. Rassurez-vous tout de suite, cet homme sympathique qui fut interviewé par TF1 en 2011, n’a absolument rien d’un illuminé. Résidant à Sierck, il connaît le « fameux mur » depuis toujours. Possédant de nombreux documents, il m’a montré une photo prise en 1982, c’est à dire 3 ans avant « l’apparition ». Que distingue-t-on sur le mur ? Une grande tache d’humidité (toujours présente aujourd’hui) à l’intérieur de laquelle se trouve une tache plus sombre. Je dis bien « une tache ». Absolument pas un visage. Voilà qui interpelle. Entre « l’avant » et « l’après », la différence est frappante, vraiment troublante. Finalement, la question est celle-ci : par quel phénomène cette tache s’est-elle transformée en un visage ? Pourquoi cette mystérieuse transformation a-t-elle été stoppée brusquement dès celui-ci formé et pourquoi demeure- t-il absolument intact depuis 28 ans ? Personne n’a de réponse. Ce que l’on sait, par contre, c’est que les yeux de ce visage regardent vers une chapelle dédiée au rosaire médité. Située à deux kilomètres de là, elle est connue comme lieu de pèlerinage. Dès lors, qu’en pensez ? Ce que vous voulez ! Reste que des guérisons se seraient produites en regardant cette image surprenante…
    Jean-Pierre Snyers
    jpsnyers.blogspot.com
    Blindef 2
    4141 Louveigné (Belgique)

Laissez votre commentaire !

» Ajoutez votre photo à côté de votre commentaire! Pour enregistrer votre "avatar", cliquez ici.